Etablissement secondaire d'Orbe et environs

Projets pédagogiques

SOUTIEN, APPUI ET ENCADREMENT

Soucieux d’adapter au mieux l’enseignement et la vie de l’Etablissement à la très grande diversité des profils de nos élèves, des enseignants et/ou groupes de maîtres conçoivent, de manière évolutive, des réponses circonstanciées à cette hétérogénéité à travers la création de modules, cours et autres « services » spécifiques.

Nos projets pédagogiques actuels sont les suivants :

Coup de pouce en langues

Responsable : Béatrice VALLON

Le cours «Coup de pouce en langues» est une structure mise en place depuis la rentrée d’août 2013. Elle a été imaginée pour soulager les élèves en difficulté, pour qui les langues étrangères étaient une trop grosse charge, proposant des appuis sur une année, en petits groupes.

Ce concept évolue au fil du temps et des besoins des élèves. Actuellement, cette structure s’adresse aux élèves de 9S à 11S, sous la responsabilité de Mme Vallon. Il s’agit d’un appui ponctuel, visant à aborder l’allemand de manière plus ludique et interactive, en individuel ou en petits groupes. Celui-ci peut se faire sur conseil de l’enseignant, ou à la demande de l’élève.

Pour ces périodes, on a recours aux moyens informatiques (exercices en ligne, sur le CD-Rom Geni@l), à d’autres méthodes d’enseignement des langues, à des techniques de mémorisation du vocabulaire et on pratique beaucoup l’oral.

Les élèves en retirent généralement un grand bénéfice. Ils ressortent de ce cours avec une plus grande confiance en leurs capacités et un plus grand plaisir à apprendre l’allemand.

Soutien aux élèves HPI

Responsable : Jean-Jacques LOVIS

Notre établissement offre la possibilité de venir en aide aux enfants à haut potentiel intellectuel (HPI) durant une période de 2 ans.

Certains élèves HPI sont en difficulté d’apprentissage vers 12-13 ans. Ils n’ont pas développé ni acquis de méthodes de travail dans les années précédentes, tellement leurs facilités d’apprentissage étaient évidentes.

Ils se retrouvent confrontés à des défis scolaires multiples et peuvent rapidement perdre pied pour se retrouver en échec scolaire au grand étonnement de chacun.

L’aide apportée à ces élèves est variée et  adaptée individuellement.

Les cours se présentent sous forme ludique et font travailler la mémoire (gestes mentaux), l’acquisition d’une méthode de travail, la logique ainsi que l’estime de soi. De plus, un appui approprié aux difficultés du moment est toujours possible dans n’importe quelle branche si l’élève en fait la demande. Dans la majorité des cas, les progrès sont significatifs.

Les parents désirant faire participer leur enfant à cet appui devront fournir la preuve de son haut potentiel (document PPLS, CHUV, psychologue privé, …).

Un enfant est dit HPI quand son QI est égal ou supérieur à 130.

Les inscriptions à cet appui se font en principe par les parents avant l’année scolaire suivante afin de permettre à la direction de s’organiser. Un appui en cours d’année peut être envisagé dans la mesure des disponibilités des enseignants.

Site Internet :  Association Suisse pour les enfants précoces

Soutien aux apprentissages

Responsables :  Patrick THARIN

Le soutien aux apprentissages a pour but d’aider des élèves présentant des difficultés d’apprentissage et/ou d’organisation. Ce moment doit permettre de soutenir les élèves dans leurs devoirs et surtout de les aider à acquérir une certaine autonomie dans leur travail (organiser son emploi du temps, structurer son travail, anticiper ses tâches, prévoir le matériel nécessaire à la réalisation de ses devoirs, etc.).

Cette aide est offerte à tous les élèves volontaires et motivés.

Elle a lieu à midi.

Il est prévu un moment pour le repas en compagnie de l’enseignant, puis une heure de travail et d’aide.

Afin de s’assurer du bon équilibre alimentaire du repas de midi, il est préférable de fournir aux élèves un repas “maison” plutôt que de leur donner de l’argent afin qu’ils l’achètent eux-mêmes ; en effet, il arrive parfois que les commerces n’aient plus de sandwiches à proposer, et les élèves ont tendance à acheter des aliments gras (chips), sucrés (barres chocolatées) ainsi que des sodas.

Les boissons énergisantes sont interdites.

Les élèves d’Orbe sont autorisés à manger à la maison pour autant qu’ils soient au lieu et à l’heure fixés pour le début du cours de soutien.

En raison de son horaire, cette activité ne peut être imposée et demeure facultative.

Elle peut malgré tout être vivement conseillée par un membre de l’équipe pédagogique de l’élève. Elle peut aussi être demandée par la famille, ou par l’élève lui-même.

Une fois l’inscription faite, la présence au soutien-devoirs devient obligatoire pendant une période de 10 semaines.

Toute absence devra être justifiée auprès du maître de classe et du responsable de cette activité.

Pour des raisons de sécurité et de responsabilité, il est demandé d’informer de toute absence, qu’elle soit prévue ou non (maladie, course d’école …).

En s’inscrivant, l’élève s’engage à avoir une attitude positive et studieuse, ainsi qu’à prendre suffisamment de leçons pour pouvoir travailler pendant une heure.

Pour l’aider à progresser, un contrat fixant des objectifs à atteindre sera établi lors de la première séance.

L’élève est responsable du présent document et doit l’avoir sur lui toutes les séances.

À la fin des dix semaines, un compte-rendu à destination des parents et du maître (de la maîtresse) de classe sera établi.

Sous réserve qu’il reste des places disponibles, un nouveau contrat d’une durée de 10 semaines pourra être mis en place si l’élève en ressent toujours le besoin.

Si l’élève ne tient pas ses engagements, ou si son attitude dérange le groupe, il pourra être exclu avant la fin de cette période de dix semaines.

P. Tharin, Doyen

Médiateur

Responsable : Jean-Jacques LOVIS

Projet Mediateur ESOrbe definitif

 

 

 Il existe certainement un autre moyen pour régler un problème…

 

 

 

Viens donc en parler au médiateur… Je t’écoute volontiers, que ce soit pour des problèmes de santé, avec des camarades, des enseignants, la police, ta famille ou les Martiens. Tu peux prendre rendez-vous sur temps d’école (mais oui !) ou après les cours.

Les entretiens sont confidentiels et aucun contact ne sera pris sans ton accord.

Les moyens de me contacter sont simples :

–  Passer à la permanence.

–  M’interpeller dans les couloirs.

–  Téléphoner au numéro inscrit dans ton agenda (document fourni en début d’année scolaire).

–  Passer au secrétariat et demander à rencontrer le médiateur.

Je reste très volontiers à ta disposition !

 Le médiateur

Suivi RAS

Responsables :  Jean-Jacques LOVIS, Claire HUBER & Patrick THARIN

Notre établissement propose une structure d’accueil RAS ( Reclassement Aide au Suivi).

Le reclassement

Son objectif premier est d’intervenir immédiatement en transférant dans une autre classe un élève qui perturbe d’une manière significative le climat de la classe et/ou la qualité de l’enseignement durant un cours (perturbation, provocation, injure, violence…)

L’élève doit alors se rendre dans une autre classe avec tout le matériel nécessaire pour travailler. Le retour en classe se fait en principe après au moins une période de reclassement. L’enseignant inscrit un mot dans l’agenda pour avertir les parents et met le doyen et le responsable du suivi RAS au courant des dysfonctionnements.

L’aide au suivi

Suite à un reclassement, le responsable du suivi prend contact avec l’enseignant concerné pour avoir un compte-rendu précis des faits. Il voit ensuite l’élève pour discuter avec lui. Ils peuvent alors ensemble essayer de trouver des solutions adaptées et fixer des objectifs afin que cette situation ne se reproduise plus. Le responsable informe ensuite les parents des faits et décisions prises.

Ce système permet de cerner les problèmes et empêcher que ceux-ci ne prennent de l’ampleur.

Conseil de discipline

Responsables : Claire HUBER & Patrick THARIN

Principe

‘’Violence physique ou verbale, tricherie, falsification, vol, dégradations…’’ Un élève peut être convoqué au conseil de discipline pour un fait particulièrement grave ou à la suite de la répétition de faits importants.

Il est composé de 2 à 3 enseignants.

Déroulement

Un enseignant saisit le doyen et lui présente la situation. Ils décident en commun de recourir ou non au conseil de discipline. Le doyen convoque le conseil de discipline.

Le conseil de discipline siège au plus vite en présence de l’élève en ayant au préalable pris connaissance des faits reprochés.

L’élève va être écouté sur sa perception de la situation. Un dialogue va donc s’instaurer de manière à comprendre le déroulement des faits et d’en comprendre la teneur.

Après avoir été écouté, le conseil de discipline va expliquer à l’élève les conséquences de la faute qu’il a commise et la sanction qu’il risque d’encourir.

Le conseil de discipline statue sur la situation. Dans ses propositions d’actions, le conseil de discipline songe à apporter tant des éléments éducatifs que d’éventuelles sanctions.

À la fin du conseil

Un procès-verbal, dont la forme est imposée, est rédigé. Ce compte rendu est transmis à la direction par l’entremise des doyens. Le directeur, en concertation avec le doyen, statue définitivement sur la base des propositions du conseil de discipline. Les représentants légaux de l’élève sont informés de la décision ainsi que des mesures prises.

Le procès-verbal est porté au dossier de l’élève.

Le conseil de discipline a la liberté de revoir l’élève ou de le suivre. Le médiateur prendra connaissance de la situation et le cas échéant suivra l’élève.